Pour vos beaux yeux autheurs de mon trespas

Pour vos beaux yeux autheurs de mon trespas,
Hier dans le Ciel se firent maints combats,
L’Amour ayant dit tout haut à sa mere,
Qu’ils surpassoient en douceur et lumière
Ceux de là haut, comme ceux d’icy bas.

Mars avoüa qu’ils avoient plus d’appas,
Saturne mesme alors hastant le pas,
Vint l’approuver, et parut moins severe
Pour vos beaux yeux.

La belle Iris, et la fiere Pallas,
Quoy qu’on en dist, n’y consentirent pas,
Venus pensa s’étrangler de colere,
Tout est brouïllé dans la dixième Sphere,
Et tout le Ciel est remply de debats
Pour vos beaux yeux.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

En dormant cette nuit, je songeai que ma dame

Je ne me mets pas en peine