Silence à vivre

Certaines tombes ne jaunissent pas

Certaines fins multiplient le vertige

Certains départs s’adossent à la fraîche souffrance

Certains corps brûlent à tous les âges du nôtre

Certaines paroles bouleversent

Tout le silence à vivre.

Voter pour ce poème!

Andrée Chedid Apprenti Poète

Par Andrée Chedid

Andrée Chedid, née Andrée Saab le 20 mars 1920 au Caire, en Égypte, et morte le 6 février 2011 à Paris, en France, est une femme de lettres et poétesse française d’origine syro-libanaise.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Les poètes sculptent la réalité avec des mots. Devenez un sculpteur, tel un Rodin du commentaire.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Un hymne harmonieux sort des feuilles du tremble

La Mort et le Bûcheron