Ou soit lors que le jour le beau Soleil nous donne

Ou soit lors que le jour le beau Soleil nous donne,
Ou soit quand la nuict oste aux choses la couleur,
Je n’ay rien en l’esprit que ta grande valeur,
Et ce souvenir seul jamais ne m’abandonne.

A ce beau souvenir tout entier je me donne,
Et s’il tire avec soy tousjours quelque douleur,
Je ne prens point cela toutefois pour malheur,
Car d’un tel souvenir la douleur mesme est bonne.

Ce souvenir me plaist encor qu’il me tourmente,
Car rien que tes valeurs à moy il ne presente.
Il me desplait d’un point, qu’il fait que je repense.

Une grace cent fois. Or meshuy voisje bien,
Pour pouvoir penser tout ce que tu as de bien,
Qu’il ne faut pas deux fois qu’une grace je pense.

Vers françois

Voter pour ce poème!

Etienne De La Boetie Apprenti Poète

Par Etienne De La Boetie

Étienne de La Boétie est un écrivain humaniste et un poète français, né le 1ᵉʳ novembre 1530 à Sarlat et mort le 18 août 1563 à Germignan, dans la commune du Taillan-Médoc, près de Bordeaux. La Boétie est célèbre pour son Discours de la servitude volontaire.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie se nourrit de vos réflexions. Laissez un peu de vous sur nos pages.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Veni, Sancte

Sonnet Renaissance