L’évier sent fort…

L’évier sent fort, la muraille est blanche,

les cruches sont fraîches,

le soleil fend la terre sèche.

Entre…
Ce sont de pauvres pauvres.

Voici leur chienne

gonflée de lait et qui dort.

Entre…
La lessive coule

Tristement, tristement

On l’entend. On l’entend.

Entre…
Si tu ne peux plus

supporter ton cœur

dans la ville qui t’a perdu,

entre…
Tu prendras ma main

en baissant le front,

et nous pleurerons.

Entre…
Tout sera plus gai,

tout sera plus tendre.

Je te consolerai.

Entre…

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments