Gênes

Sous un ruisseau de ciel où tend une guitare
Briseuse de ténèbre au vieux
Gênes secret,
Je monte vers le port offert de
Miramare
Où je promène mes soucis rasés de frais,
Tandis que la vapeur des trains s’allie à celle
Des paquebots au ciel mouvant de balancelle
Où vont mes souvenirs joindre en lucides bonds
L’âme en voyage encor de
Christophe
Colomb.
Je me mêle parmi des champs de transparence
A des anges joufflus qui soufflent sur des lys
Comme aux fresques qu’orna
Melozzo da
Flori
Et nous nous envolons ensemble pour la
France.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments