Les devoirs

pour
Monique
Royer

Je dois d’abord éteindre les oiseaux.

Dans mon jardin les fleurs galopent :

je dois d’abord les arrêter

comme on arrête son cheval

devant la mer boudeuse.

Je dois d’abord repeindre les objets

qui furent mes amis :

le rasoir, la carafe

et les livres sacrés.

Je dois d’abord rendre à l’horloge

les heures

que depuis soixante ans je lui ai dérobées.

Je dois d’abord abattre tous les arbres,

pommier, platane, eucalyptus,

où j’ai gravé,

voyageur imprudent, mes initiales.

Je dois d’abord mettre en lieu sûr l’éternité.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments