Mensonge

Mensonge songe à tout,

Pays des paysages,

Un doigt tourne la page.

Mensonge a le doigt long,

La lèvre impérative

Et l’aurore à son front

Est l’aube sensitive.

Voter pour ce poème!

0 Points
J'aime

Laisser un avis, une critique ou analyse

T'as quelque chose à dire, une réaction ? Ce poème t'a-t-il touché ? C'est ici.

Captcha loading...

Hypertrophie

le blé des corps dans la meule des ans…