Les Plus Lus

  • Un gentilhomme…

    « Le rieur alors, d’un ton sage, Dit qu’il craignait qu’un sien ami, Pour les grandes Indes parti N’eût depuis un an fait naufrage. » JEAN DE LA FONTAINE. L. VIII. f. viii. Un gentilhomme, […] Plus

  • J’aime dans le temps…

    J’aime dans le temps Clara d’Ellébeuse, l’écolière des anciens pensionnats, qui allait, les soirs chauds, sous les tilleuls lire les magazines d’autrefois. Je n’aime qu’elle, et je sens sur mon cœur la lumière bleue de […] Plus

  • Tu seras nue…

    Tu seras nue dans le salon aux vieilles choses, fine comme un fuseau de roseau de lumière, et, les jambes croisées, auprès du feu rose, tu écouteras l’hiver. À tes pieds, je prendrai dans mes […] Plus

  • Le vent triste…

    À Henri Ghéon. Le vent triste souffle dans le parc, comme dans un livre que je lus enfant, où une écolière perdue était hagarde. Le vent. Il va casser, peut-être, le tulipier. Il fait voir […] Plus

  • Comme un chant…

    À Madame Henri Duparc. Comme un chant de cloche pour les vêpres douces s’arrête doucement sur la colline en mousse près d’une tourterelle aux pattes roses, mon âme qui chante auprès de vous se pose. […] Plus

  • C’était affreux…

    À Mademoiselle M. R. C’était affreux ce pauvre petit veau qu’on traînait tout à l’heure à l’abattoir et qui résistait, et qui essayait de lécher la pluie sur les murs gris de la petite ville […] Plus

  • La Fièvre

    Les genêts luisent dans la lande désolée ; Sur l’ocre des coteaux la bruyère est de sang : Mais tu ne peux guérir mon cœur triste où descend Le souvenir de ma pauvre enfance en […] Plus