Les Plus Lus

  • L’avril boréal

    Estce l’avril ? Sur la colline Rossignole une voix câline, De l’aube au soir. Estce le chant de la linotte ? Estce une flûte ? estce la note Du merle noir ? Malgré la bruine […] Plus

  • La petite Canadienne

    Elle est bonne, franche, et telle Que l’amoureux de chez nous Ne courtise et n’aime qu’elle. Et, de vrai, c’est la plus belle, Avec ses Jolis yeux doux. Beauté d’idylle naïve, Elle a l’air, le […] Plus

  • France

    Oui, mon pays est encor France : La fougue, la verve, l’accent, L’âme, l’esprit, le coeur, le sang, Tout nous en donne l’assurance : La France reste toujours France. Aujourd’hui, tout comme naguères, Ne sommesnous […] Plus

  • Roses d’automne

    Aux branches que l’air rouille et que le gel mordore, Comme par un prodige inouï du soleil, Avec plus de langueur et plus de charme encore, Les roses du parterre ouvrent leur coeur vermeil. Dans […] Plus

  • Fleurs d’aurore

    Comme au printemps de l’autre année, Au mois des fleurs, après les froids, Par quelque belle matinée, Nous irons encore sous bois. Nous y verrons les mêmes choses, Le même glorieux réveil, Et les mêmes […] Plus

  • Ma lointaine aïeule

    Par un temps de demoiselle, Sur la frêle caravelle, Mon aïeule maternelle, Pour l’autre côté de l’Eau, Prit la mer à SaintMalo. Son chapelet dans sa poche, Quelques sous dans la sacoche, Elle arrivait, par […] Plus

  • La maison vide

    Petite maison basse, au grand chapeau pointu, Qui, d’hiver en hiver, semble s’être enfoncée Dans la terre sans fleurs, autour d’elle amassée. Petite maison grise, au grand chapeau pointu, Au lointain bleu, là-bas, dis-le-moi, que […] Plus

  • À Coquelin

    Tu ne nous connais pas, mais elle est bien connue Ta vogue et celle des Hading et des Patry. Donc, au rival de Got, salut ! et bienvenue Aux sœurs de Jane Essler et de […] Plus

  • À Denis Gérin

    Cher ami, le trépas est-il bien aussi sombre Qu’un vain peuple le pense ? Et l’onde aux sombres bords, Est-elle un ténébreux abîme, un gouffre d’ombre Où s’efface à jamais le souvenir des morts ? […] Plus

  • Anne-Marie

    La petite suce son pouce, Et, pour l’endormir, la maman Chante d’une voix lente et douce Quelque chose de bien charmant. Le lied parle d’une princesse Qui dort, depuis bientôt cent ans, Dans un bois […] Plus

  • Claire fontaine

    Claire fontaine où rossignole Un rossignol jamais lassé, N’es-tu pas le charmant symbole D’un cher passé ? Source de fraîche mélodie, Qui fait fleurir, sous nos frimas, Ce rosier blanc de Normandie, Qui ne meurt […] Plus