Les Plus Lus

  • Lorsqu’autrefois

    À M. B *** Lorsqu’autrefois, au seuil des saintes basiliques, Des rois, couverts d’un sac, et baisant des reliques. Les reins ceints d’une corde, et les pieds tout meurtris, Venaient s’agenouiller repentants et contrits ; […] Plus

  • Ospitalita

    Dans des vers immortels que vous savez sans doute, Dante acceptant d’un prince et le toit et l’appui, Des chagrins de l’exil abreuvé goutte à goutte, Nous a montré son coeur tout plein d’un sombre […] Plus

  • La villégiature

    J’ai souvent comparé la villégiature Aux phases d’un voyage entrepris en commun Avec des étrangers de diverse nature Dont on n’a de ses jours vu ni connu pas un. Au début de la route, en […] Plus

  • A Alfred de Musset

    Hélas ! qui t’a si jeune enseigné ces mystères Et toutes ces douleurs du pauvre cœur humain ? Quel génie au milieu des sentiers solitaires, Au sortir du berceau t’a conduit par la main ? […] Plus

  • A Alfred Tattet

    Alfred, j’ai vu des jours où nous vivions en frères, Servant les mêmes dieux aux autels littéraires : Le ciel n’avait formé qu’une âme pour deux corps ; Beaux jours d’épanchement, d’amour et d’harmonie, Où […] Plus

  • La ressemblance

    Sur tes riches tapis, sur ton divan qui laisse Au milieu des parfums respirer la mollesse, En ce voluptueux séjour, Où loin de tous les yeux, loin des bruits de la terre, Les voiles enlacés […] Plus

  • Ospitalita

    Dans des vers immortels que vous savez sans doute, Dante acceptant d’un prince et le toit et l’appui, Des chagrins de l’exil abreuvé goutte à goutte, Nous a montré son coeur tout plein d’un sombre […] Plus

  • À Gianetta

    Près des ruisseaux, près des cascades, Dans les champs d’oliviers fleuris, Sur les rochers, sous les arcades Dont le temps sape les débris, Sous les murs du vieux monastère. Dans le bois qu’aime le mystère, […] Plus

  • Examen de conscience

    Frères, je me confesse, et vais vous confier Mon sort, pour vous instruire et vous édifier. Un jour, je me sentis le désir de connaître Ce qu’enfermait en soi le secret de mon être, Ignorant […] Plus

  • À Alfred Tattet

    Alfred, j’ai vu des jours où nous vivions en frères, Servant les mêmes dieux aux autels littéraires : Le ciel n’avait formé qu’une âme pour deux corps ; Beaux jours d’épanchement, d’amour et d’harmonie, Où […] Plus